La communication interne et externe

Accroître la visibilité de l’Établissement à l’échelle locale, nationale et internationale en véhiculant une image novatrice et d’excellence tant au niveau des formations que des activités de recherche.
Doter le futur établissement d’une identité graphique, unifier la communication et mettre en place les outils destinés à favoriser le sentiment d’appartenance.
Associer nos actions à celles de nos partenaires socio-économiques et culturels pour renforcer le rayonnement et l’attractivité du territoire.
Ce qui suppose au préalable de :

  • dégager des valeurs communes sur lesquelles pourra s’appuyer la communication de l’Établissement ;
  • dégager les atouts à mettre en avant lors des campagnes de communication externe ;
  • construire l’identité visuelle (logo, charte graphique, signalétique …) ;
  • retenir et développer les instruments et les formats de communication interne les plus performants (rendez-vous institutionnels, dépêche / journaux / bulletin d’information / réseaux sociaux / écrans d’affichage…) ;
  • définir les actions visant à développer le sentiment d’appartenance (accueil, fête, boutique, remise de diplôme…) et à valoriser la vie de l’établissement ;
  • mettre en place les outils de communication externes cohérents et homogènes à l’échelle de l’établissement ;
  • déterminer comment profiter des économies d’échelle pour :
    > accroître la visibilité de l’Établissement notamment sur le net ;
    > renforcer la notoriété de l’établissement dans les médias.
  • mieux couvrir les activités de l’établissement (recherche et diffusion de la culture scientifique/ international / vie étudiante).

En ce qui concerne le processus de fusion lui-même, les services communication des deux universités devront produire un bulletin interne – Horizon 2017 – qui fait le point sur les étapes du projet, les grandes annonces, les réponses aux questions posées par le personnel.

Cultiver un sentiment de rapprochement. Par exemple, organiser des événements communs (festifs et institutionnels) entre universités pour apprendre à mieux se connaître.

Communiquer en externe en direction des partenaires régionaux, nationaux et internationaux pour les informer (au fur-et-à-mesure) des étapes et pour valoriser la future université (ce qu’elle va représenter d’un point de vue régional, son ambition,…).

Préparer la communication de l’établissement fusionné.