La formation initiale

La formation constitue l’une des six missions du service public de l’enseignement supérieur, telles que définies dans le code de l’éducation. Elle représente une de ses missions essentielles, l’Université étant le premier acteur de la formation initiale post-bac.

Elle repose sur un socle spécifique constitué des équipes pédagogiques d’enseignant chercheur membres d’équipes de recherche et qui développent des approches pédagogiques originales qui combinent formation et recherche en étroite articulation avec les partenaires socio-économiques.

Le projet est aujourd’hui de mobiliser l’ensemble des compétences présentes dans les deux universités pour construire une offre de formation de qualité, cohérente, diversifiée et pluridisciplinaire autour des principes suivants :

  • La spécificité de la formation universitaire est d’être fortement adossée à la recherche, dans ses contenus, ses méthodes et du fait de la double mission des enseignants chercheurs. L’activité de recherche nourrit et irrigue en permanence les formations et permet ainsi aux étudiants d’être au plus près de l’élaboration des savoirs et des connaissances.
  • L’université doit être capable à la fois de répondre à la demande de formation des entreprises et des étudiants de l’Auvergne, mais aussi et peut être surtout, de développer son attractivité au niveau national et international.
  • L’offre de formation, structurée et lisible, doit permettre au futur étudiant de trouver sur le territoire auvergnat un éventail large de formations traduisant la diversité et la complémentarité des champs disciplinaires et des types de formations (licence générale et professionnelle, DUT, diplôme d’ingénieur, master, doctorat et diplôme d’université) et correspondant à la diversité des projets professionnels.
  • La priorité politique est la réussite des étudiants, non seulement conçue en termes de réussite universitaire mais aussi et, avant tout, d’insertion professionnelle. Il s’agit de combiner réussite du projet d’études et réussite du projet professionnel grâce à des parcours de formation adaptés permettant une bonne insertion professionnelle rapide et à un poste correspondant au niveau d’étude. Cet objectif suppose :
  • de mettre l’accent sur l’orientation, l’aide au choix du projet d’études ;
  • de faire porter l’effort sur l’articulation secondaire / université, sur les dispositifs d’accueil et d’accompagnement pour favoriser la réussite en licence ;
  • de privilégier une organisation de la formation conduisant à une spécialisation progressive de l’étudiant au sein de la licence et une articulation optimale des DUT, licences, licences professionnelles et masters ;
  • d’encourager les pédagogies innovantes, intégrant notamment une dynamisation des usages du numérique ;
  • de prendre en compte la diversité des publics (enseignement à distance, apprentissage, contrat pro, handicap) et la diversité des parcours (types de bacs, parcours dans le supérieur, parcours professionnel) ;
    • de mettre en œuvre des diplômes professionnalisants débouchant sur une insertion directe dans la vie active, quel que soit le niveau de sortie, grâce à une offre de formation adaptée mais aussi à un accompagnement vers l’emploi ;
    • de privilégier une véritable formation universitaire qui met l’accent à la fois sur les savoirs et les méthodes qui permettront aux étudiants d’évoluer au cours de leur carrière et de s’adapter à un contexte professionnel changeant ;
    • d’encourager les équipes pédagogiques mixtes associant des professionnels des métiers concernés ;
    • de développer des partenariats forts avec les milieux économiques concernés, les associations professionnelles, etc… ;
    • d’offrir aux étudiants des opportunités de mobilité internationale ainsi qu’une solide formation en langues vivantes étrangères.

Tous ces éléments de réussite et d’insertion professionnelle seront traduits dans une Charte de Qualité des Formations qui sera déployée sur l’ensemble des formations.
Le pilotage des formations sera réalisé par la Commission Formation du Conseil Académique en collaboration avec les Composantes en fonction des axes stratégiques définis dans la politique Formation de l’université. Ce pilotage devra se traduire par l’optimisation des ressources humaines et financières mises à disposition par l’Etat via :

  • la recherche de mutualisation des enseignements ;
  • l’évaluation permanente des formations ;
  • la régulation de l’offre de formation selon des critères d’effectifs et d’insertion professionnelle ;
  • la soutenabilité financière de l’offre de formation.