La politique de développement durable

Le Développement Durable (DD) et la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) doivent accompagner la fusion et, se positionner à la racine du futur établissement. Face à des défis de société inégalés, il est de la responsabilité de l’établissement d’être le fer de lance des changements qui touchent la société dans laquelle devront s’insérer les étudiants qui passent par ses murs.

Ainsi, le DD et la RSE impactent tous les aspects de la vie universitaire et toutes les actions de l’établissement, de la pédagogie, en passant par la recherche jusqu’à son administration au quotidien de telle sorte que l’université doit pouvoir se positionner comme un laboratoire d’idée et un champ expérimental.

Elément transverse de la stratégie et du pilotage de l’université, elle doit permettre d’assurer la pérennité de l’établissement dans le respect des facteurs environnementaux et sociaux. Réciproquement, la pérennité budgétaire de l’établissement est un facteur clef condition nécessaire pour asseoir une politique de développement durable au long cours.

1 / La responsabilité sociétale de l’université en matière environnementale se décline pour l’essentiel autour d’une politique qui vise à réduire les impacts environnementaux des activités de l’établissement, incluant les éléments suivants :

  • la performance énergétique des structures/réductions des consommations ;
  •  la réduction des émissions de GES ;
  •  les déplacements/éco-comportements ;
  • la gestion des déchets d’activités ;
  • la gestion de la biodiversité sur les campus et dans les différents sites ;
  • l’achat responsable/durable.

2 / La responsabilité sociétale de l’université en matière sociale se décline pour l’essentiel autour des éléments suivants :

  • l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité à destination des personnels et des utilisateurs ;
  • l’égalité de traitement et la prise en compte de l’intergénérationnel ;
  • la formation/ promotion interne des personnels ;
  • la communication & intégration dans la vie locale/régionale ;
  • la politique d’action sociale.

Ces éléments doivent concourir à la pérennité budgétaire et financière de l’établissement. Sans cette dernière, la politique sociétale de l’université en matière environnementale et la politique sociétale de l’université en matière sociale ne peut pas être envisagée au long cours.