La politique de partenariat

La politique de développement des partenariats est un élément clef de la stratégie de l’université. L’objectif est non seulement de renforcer le maillage avec les partenaires socio-économiques de son écosystème mais aussi de jouer pleinement son rôle d’acteur du développement régional et national participant au rayonnement de l’Auvergne et de la France.
Il s’agit d’organiser institutionnellement les relations de l’Université avec :

  • les collectivités territoriales ;
  • les entreprises ;
  • les acteurs sociaux, culturels, artistiques et sportifs ;
  • les structures du développement économique local.

La politique de partenariats doit ainsi permettre de valoriser les relations de l’université avec son environnement socio-économique. À ce titre elle participe de la mise en place de partenariats public-privé sur les différentes missions de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et elle contribue à l’objectif d’insertion professionnelle des étudiants de l’université. La valorisation des relations de l’université avec son écosystème passe en effet par l’acquisition d’une lisibilité accrue auprès des acteurs du monde socio-économique.
Pour ce faire, l’université devrait offrir un guichet unique pour faciliter l’interface avec ses partenaires. La Fondation universitaire jouera un rôle prépondérant dans ce dispositif. Elle permettra d’associer les partenaires publics et les partenaires privés à des projets clefs de l’université. Ces projets sont au service :

  • de la qualité de la recherche ;
  • de la qualité des formations et de l’insertion professionnelle ;
  • du rayonnement à l’international de l’université.

La Fondation universitaire est ainsi un outil qui vient en appui aux projets innovants de l’université. En matière de pédagogie, la Fondation universitaire apportera un soutien aux projets pédagogiques qui favorisent l’apprentissage. En matière de recherche, la Fondation universitaire soutiendra une politique de Chaires de recherche et industrielles ambitieuse.
La politique de partenariat doit par ailleurs permettre d’optimiser la collecte de la taxe d’apprentissage en offrant aux composantes un appui technique et en structurant les relations existantes avec les partenaires socio-économiques.