La politique numérique

Comme les autres secteurs de l’économie et de la société, l’Université s’inscrit dans l’ère du numérique.
La politique numérique a pour double objectif l’appui à la réussite des étudiants, leur insertion professionnelle, en développant de nouvelles modalités de formation et le renforcement de l’attractivité de l’établissement.

Il s’agit d’utiliser les possibilités offertes par le numérique pour contribuer à la réussite les étudiants. Face aux constats d’une évolution du public étudiant possédant une plus grande habitude d’utilisation des outils numériques, dont l’attention est de plus en plus volatile et pour qui les cours en amphi semblent de moins en moins adaptés, une adaptation de la pédagogie universitaire et des pratiques d’enseignement est nécessaire. Le modèle purement transmissif de la connaissance doit être a minima enrichi grâce à une utilisation d’outils numériques adéquats et à terme doit évoluer vers des dispositifs pédagogiques alternatifs (pédagogies hybrides associant apprentissages en ligne et présentiels, pédagogie inversée…) où l’étudiant est davantage autonome et acteur de sa formation.

En offrant des solutions adaptées à des situations de formation diverses, le numérique contribue également à ouvrir l’université à un plus large public, en particulier dans le cadre de la formation continue, de l’alternance, d’enseignements hybride ou à distance. La formation ouverte et à distance permet ainsi via les technologies du numériques d’organiser la formation d’un public international ou dispersé géographiquement, de répondre aux contraintes de disponibilité d’un public de formation continue, de faciliter l’accès aux formations supérieures à des publics empêchés.

Participant pleinement de la politique de formation et d’insertion professionnelle, la politique numérique est pilotée par la Commission Formation et Vie Universitaire du Conseil Académique en fonction des axes stratégiques définis dans la politique formation de l’Université et en collaboration avec les différentes composantes de l’Université.

La politique de développement des usages du numérique au sein de l’établissement sera conduite au travers des actions prioritaires suivantes :

  • Accompagner l’usage pédagogique du numérique :
    • mise en place d’un plan de formation des enseignants visant à améliorer leur connaissance des outils, des usages qui en sont faits et des pratiques pédagogiques innovantes ;
    • mise en place d’une politique d’incitation à l’usage du numérique au travers du référentiel des services et d’une politique d’appels à projet ;
    • mise à disposition d’espaces et d’équipements permettant la pratique de la pédagogie numérique.
  • Développer les compétences numériques professionnelles et citoyennes des étudiants et les certifier par les C2i ;
  • Accroître l’offre de formation à distance et l’offre de formation hybride ou mixte ;
  • Faire évoluer la couverture fonctionnelle :
    • faciliter l’accès aux contenus et aux services numériques sur tous types de terminaux;
    • développer de nouvelles applications autour de l’espace numérique de travail.
  • Gérer les ressources numériques :
    • poursuivre le développement de la production de ressources pédagogiques numériques et audiovisuelles ;
    • valoriser et référencer ces ressources.

Dans la mise en œuvre de sa politique numérique, l’établissement s’appuie sur un service TICE mobilisant l’ensemble des ingénieries (pédagogiques, informatiques, multimédia) nécessaires à la mise en place et à la pérennité de dispositifs de formation innovants, offrant un service de proximité dans l’accompagnement et la formation des enseignants-chercheurs à l’usage du numérique dans leurs pratiques professionnelles, travaillant en étroite collaboration avec les référents TICE et assistants informatiques/audiovisuels des composantes de l’Université.